L’atlas des amphibiens d’Auvergne

Atlas des amphibiens d'Auvergne 2017
Cliquer sur le document pour le télécharger

Depuis 2011, l’important travail de collecte de données mené par les CPIE à travers l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne, permet aujourd’hui de réaliser un atlas. Jamais un tel travail de synthèse cartographique n’avait été réalisé à l’échelle de l’Auvergne. Les informations accumulées sur les différentes espèces de batraciens de la région sont ainsi portées à connaissance de tous.
Nous espérons que cet atlas suscitera des vocations pour encore et toujours améliorer les connaissances et participer à la protection des espèces et de leurs milieux. Ce travail a été soutenu par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, l’Union européenne (FEDER), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Conseil départemental de Haute-Loire.

La Liste rouge des amphibiens d’Auvergne

Préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Les CPIE d’Auvergne, soutenus par la DREAL et entourés d’un comité d’experts, ont actualisé la Liste rouge des Amphibiens d’Auvergne. Elle fait état du statut de conservation des espèces en évaluant un risque d’extinction pour chacune d’entre elles. Cette évaluation a été réalisée selon la méthodologie précise de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et a été possible grâce à un important travail de collecte de données qui a permis de rassembler les informations nécessaires pour évaluer le statut de 16 espèces d’Amphibiens. Parmi celles-ci 3 sont considérées comme menacées, soit 18,8% des Amphibiens : il s’agit du Pélodyte ponctué, du Triton ponctué et du Sonneur à ventre jaune.
Répartition des amphibiens évalués dans les différentes catégories de la liste rouge
Cette nouvelle Liste rouge constitue un outil utile aux gestionnaires, aux naturalistes et scientifiques en leur permettant de connaître la situation précise de chaque espèce, de surveiller l’évolution des menaces et d’identifier les priorités d’actions.
L’ensemble des documents relatifs à cette Liste rouge et à l’évaluation des priorités de conservation et de connaissance réalisée en parallèle sont téléchargeables ci-dessous.
Cliquez sur une image pour télécharger le document
Fiches espèces - Liste rouge des Amphibiens d'Auvergne 2017 Priorités de conservation et de connaissance des Amphibiens en Auvergne Liste rouge régionale des amphibiens d'Auvergne 2017

L’Atlas de la Biodiversité Communale

Le CPIE du Velay a accompagné la communes de Chadron dans la réalisation de son Atlas de la Biodiversité Communale. Cette démarche a été impulsée par le Ministère de l’Ecologie afin de favoriser l’intégration des enjeux liés à la biodiversité dans les politiques locales. Un calendrier de 12 animations aura rassemblé près de 230 participants l’an dernier, pour accompagner ce programme d’étude et de science participative. Au total, plus de 4500 données auront ont été récoltées et analysées, pour une meilleure connaissance de la nature locale ! Elles permettront une prise en compte de l’environnement dans les choix de gestion de la commune. Ce travail servira aussi de base pour la sensibilisation, et la valorisation touristique de ce patrimoine.

Merci à tous les chadronnais, observateurs, et nombreux partenaires qui ont contribué à ce projet avec le CPIE.

Radiopistage

Antenne à bout de bras, un biologiste scrute un signal radio.  Harnachés d’un émetteur, des crapauds sont suivis dans le dédale de végétations, dénonçant la moindre de leurs cachettes.
Le CPIE a réalisé cette étude inédite dans le cadre de Natura 2000, avec le concours du CBNMC pour identifier et décrire les habitats terrestres de cette espèce.
Le pistage par radio-télémétrie a permis de mieux connaitre l’étendue du domaine vital de ces animaux, connaissance indispensable pour des mesures de conservation efficaces.
Une innovation qui fera l’objet d’un retour d’expérience dans le cadre du Plan National d’Action pour cette espèce menacée.

Circuits courts

La Loi de Transition Énergétique fixe un objectif d’introduction de 40% de produits locaux et de 20% de produits bio dans la restauration collective d’ici le 1er janvier 2020.
Le Département a confié au CPIE (associé à deux bureaux d’études) la réalisation d’un état des lieux des pratiques de 16 maisons de retraite et 20 collèges de Haute-Loire, ainsi que l’élaboration d’un plan d’actions opérationnel.
Inscrit parmi les 13 chantiers prioritaires du Département, le renforcement des circuits courts vise à soutenir l’agriculture locale, réduire les émissions de gaz à effet de serre liés au transport de marchandises et à favoriser une alimentation de qualité aux usagers.